Ayutthaya, la ville Aux 400 temples en Thailande

Ayutthaya, la mystique cité aux 400 temples

Après Bangkok, la seconde étape nous mène à Ayutthaya signifiant “l’invincible”, aussi connu sous l’appellation de l’ancienne capitale royale aux 400 temples.

A seulement 2 heures de trajets en train, Ayutthaya est une étape incontournable pour tous ceux qui remontent le nord du pays, depuis Bangkok.

En effet, Ayutthaya (l’invincible) et sa région conservent encore aujourd’hui de nombreux vestiges de leur illustre passé. Cette prestigieuse ville fut fondée en 1350 et devint la seconde capitale du royaume de Siam (Thaïlande), jusqu’à ce que le pouvoir la transfère à Bangkok en 1782.

Entre le 14e et le 18e siècle, Ayutthaya devint l’une des plus cosmopolites villes au monde et l’un des plus grands centres économiques et commerciaux mondiaux, liant l’Orient et l’Occident, grâce notamment à sa situation géographique, idéalement placée entre la Chine et L’Inde.

Ayutthaya fut assaillie, puis détruite en 1767 par l’armée birmane, fut reconstruite à un endroit différent; aujourd’hui encore, il reste un vaste site archéologique de 289 hectares, fait de « ruines », inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Actuellement, la ville est divisée en 2 parties : la ville moderne avec l’agitation qui va avec et la vieille ville, où sont recensés plus de 400 temples.

La meilleure façon de visiter cet immense site archéologique 400 temples est encore de louer un vélo !

Parmi les temples à ne pas manquer, on peut citer : 

  • le Wat Mahathat,
  • le Wat Chai Wattanaram,
  • le Wat Ratburana,
  • le Wat Phra Ram,
  • le Lokayasutha,
  • le Wat Phra Sri Sanphet,
  • le Wat Yai Chai Mongkon,
  • le Phra Chedi Suriyothai,
  • le Wiharn Phra Mongkhon Bopit,
  • le Wat Lokayasutha,
  • le Wat Phanan Choeng.


Circuit touristique en Thailande !
Itineraire Bangkok – Ayutthaya – Lopburi – Bangkok

Partons maintenant à la visite de l’antique cité d’Ayutthaya

Le paysage architectural d’Ayutthaya, comme celui de la Thaïlande en général, trouve son origine dans la mythologie hindoue (antérieurement à l’essor du bouddhisme dans le pays).

L’architectural des temples d’Ayutthaya possède de nombreuses similitudes avec l’architecture des temples khmer (Cambodge), originaires de l’architecture thaï, elle aussi très influencée par l’hindouisme.

Pour rappel, le parc historique d’Ayutthaya est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Généralement, il est possible de visiter les temples de 8h à 16h. 


Bouddha géant, du Wat Phanan Choeng

Découvrez quelques temples du parc historique d’Ayutthaya !


Certains, comme le Wat Chai Wattanaram, le Wat Ratburana, le Wat Phra Ram et le Wat Mahathat sont illuminés en soirée (magnifique).

Les nombreux temples qui firent jadis le glorieux prestige et la splendeur de la cité d’Ayutthaya ont malheureusement pour la plupart été saccagés, lors de la conquête birmane en 1767.

Toutefois, il est possible encore aujourd’hui de visiter les temples rescapés, lesquels sont dispersés sur le cite, non loin de la ville moderne.