Voyager en toute autonomie aux Maldives

Les années 2009 – 2010 resteront dans les mémoires comme les dates d’une petite révolution dans le paysage du tourisme maldivien avec la levée des restrictions par le gouvernement en place pour permettre aux touristes étrangers de pouvoir voyager en toute indépendant dans les îles de l’archipel des Maldives.


Une évolution du secteur touristique maldivien assez inattendu

Depuis la naissance des premières îles-hôtels durant les années 1970, les gouvernements successifs firent de sorte que la population locale, d’origine musulmane et conservatrice soit absolument tenue à l’écart des touristes occidentaux lézardant sur les plages au soleil en bikini, un cocktail à la main !

De plus, les infrastructures en matière de transport et d’hébergement étaient quasi inexistantes sur ces îles et posées problème tant pour transférer les étrangers d’une île à l’autre, que pour les accueillir dans des conditions décentes.

Vint alors l’année 2009, où la politique du secteur touristique maldivien connu un changement assez inattendu. En effet, jusqu’en 2009, les touristes étrangers devaient obtenir un permis spécial afin de passer une nuit sur une île Maldivienne, à l’exception des îles-hôtels (touristiques) et de Malé, la capitale administrative. De ce fait, les populations locales des îles maldiviennes avaient pour seul contact avec l’extérieur les quelques visites de petits groupes de touristes logeant sur une île-hôtel voisine. 

Désormais, ce temps-là est résolu ! Oui, depuis 2009, les touristes étrangers sont totalement libres de voyager dans l’archipel des Maldives et de passer la nuit où ils le souhaitent. 

Note : la population locale des Maldives est musulmane, aussi lorsque l’on s’y rend en tant que touriste, il est très important de connaitre et de respecter les règles de la culture locale, notamment sur la restriction d’alcool et sur la tenue vestimentaire.


Les îles-hôtels dans les Maldives