Comment se rendre en Martinique ?

Par avion depuis Paris

L’île de La Martinique est équipée d’un aéroport international sur la commune du Lamentin, c’est l’aéroport Aimé Césaire.

Depuis Paris, différentes compagnies aériennes assurent la desserte, notamment Corsair, Air Caraïbes et Air France.

Par bateau, en cargo

C’est un mode de transport original, offrant un petit parfum d’aventure. Le voyage en bateau ou plus exactement en cargo possède un coût nettement supérieur à celui de l’avion, du fait que la traversée dure en moyenne une dizaine de jours, durant laquelle le passager est alors nourri et logé.

Voici un spécialiste des voyages en cargo : Mer et voyages

Photo satellite de l'île de la Martinique

Image satellite de l’île de la Martinique (île aux fleurs)!

Comment se déplacer à l’interieur de l’ile de la Martinique ?

D’une manière générale, les principaux axes routiers de l’île sont en très bon état.

Toutefois, il faut être prudent, car les routes martiniquaises peuvent s’avérer dangereuses, surtout celles qui composent le réseau des routes secondaires. Parfois sinueuses, avec des trous ou des dos d’âne, souvent mal éclairées la nuit …

Il est à noter que le trafic est dense pendant les heures de pointe (vers 8h – 9h et vers 17h – 18h) et durant la saison touristique (embouteillages assurés).

En ce qui concerne le Code de la route et les signalisations routières, ils identiques à ceux de la métropole.

Parmi les principaux moyens de transport, vous avez :

  • Les taxis : stations de taxi aux aéroports, devant certains hôtels ou gîtes, dans les plus grandes villes, aux alentours des principales gares routières et enfin aux débarcadères).
    Note : attention à la majoration d’environ 40% du tarif les jours fériés et les dimanches, sans oublier les horaires de nuit (20h-7h).
  • Le réseau de transport en commun : avec notamment le réseau de bus (Mozaic) est peu recommandé pour les touristes, car peu fiable. Il ne dessert que le Centre de l’île (Fort-de-France / Le Lamentin / Schoelcher / Saint-Joseph). Au départ du centre-ville de Fort-de-France, il est possible de prendre le bus au niveau du Boulevard du Général de Gaulle.
  • Les taxis collectifs (taxicos ou mini-bus) : représentent un moyen de transport pratique et populaire, lequel dessert l’ensemble des communes de l’île depuis Fort-de-France sur le Malécon.
  • La location de voiture : les principales compagnies sont surtout représentées dans les aéroports et les grandes zones touristiques. Pour n’en citer que quelques-unes : Rent-a-Car (www.rentacar.fr), ADA (www.ada.fr), AVIS (www.avis-antilles.fr), Hertz (www.hertzantilles.com).
  • L’avion ou le bateau : avec les compagnies aériennes ou maritimes régionales qui assurent des liaisons pour se déplacer d’une île à l’autre dans l’archipel, mais aussi pour rejoindre d’autres îles de la Caraïbe (l’archipel de la Guadeloupe, la République dominicaine, Cuba, Porto-Rico …).
    Note : il est aussi possible de louer un bateau à moteur ou à voile, avec ou sans skipper.
  • Autres moyens de transport plus originaux, cette fois-ci pour visiter l’intérieur des îles (le vélo, la moto ou encore le scooter pour des distances).