Le Parc de Lumphini ou Lumpini Park à Bangkok

Le parc public de Lumphini ou Lumpini Park (en thaï : สวนลุมพินี) se situe prés de Silom, au cœur du quartier des affaires de Sathon. Il fut créé par le roi Rama VI dans les années 1920 sur ses terres royales. Son nom est originaire de Lumbini ou Rummindei, village où est nait le Bouddha au Népal.

Pour les Thaïlandais, cet espace vert d’environ 57 hectares représente le « poumon de Bangkok », loin de la circulation bruyante et de la cacophonie ambiante du centre-ville.

Equipé entre autres de terrains de jeux, d’une salle de gymnastique en plein air, d’une palmeraie et d’un lac artificiel, dans ce petit havre de paix nombreux sont ceux (résidents comme voyageurs) qui viennent notamment pour :

  • se détendre, prendre un grand bol d’air ou recharger « leurs batteries »,
  • lire ou jouer dans l’herbe,
  • faire un peu de sport, à l’aube avant la grosse chaleur (jogging, vélo, pratique du tai chi, du yoga et de la danse avec épée notamment),
  • faire un petit tour de bateau sur son lac,
  • passer un bon moment (assister à des concerts ou à des représentations de musique classique en fin de semaine …).

Lumpini park

Note : faites très attention aux grands varans qui se promènent librement un peu partout.

En effet, ils sont de plus en plus nombreux à avoir élu domicile dans le Lumpini Parc. Les autorités auraient répertorié plus de 400 spécimens de cette espèce protégée à ce jour.

N’approchez pas ces gros lézards de trop prés et ne leur donner pas de la nourriture, c’est interdit ! 

En effet, imprévisibles et parfois agressifs, ils sont dangereux pour l’homme, car leurs griffes pointues et leurs gueules renferment de nombreuses bactéries.